Kernel panic et reboot automatique

2010-10-25

Voici une astuce qui peut s’avérer utile si vous aimez jouer avec votre noyau. Lors d’un kernel panic, par défaut, le système d’exploitation GNU/Linux gèle et ne laisse comme seule alternative qu’un redémarrage forcé en appuyant manuellement sur le bouton powerou restart de sa machine.

Cet état de fait est dû à la valeur par défaut du paramètre kernel.panic.

cat /proc/sys/kernel/panic
0
sysctl -a | grep kernel.panic
kernel.panic = 0

Vous l’avez compris, cette valeur N, ci dessus égale à 0, peut être modifiée. Elle correspond au nombre de secondes à attendre avant de le redémarrage du système. Pour permettre à ce dernier un reboot automatique, il suffit d’affecter à cette variable N un entier supérieur à 0 …

echo "10" >/proc/sys/kernel/panic
grep kernel.panic /etc/sysctl.conf
kernel.panic = 10

Slackware

Pour information, ce fichier n’existe pas par défaut sur le système Slackware[a], il est nécessaire d’en créer un si vous souhaitez modifier des paramètres passés au noyau et que ces modifications soient effectives à chaque boot.

[a]

Une fois créé, ce fichier sera utilisé automatiquement avec la commande :

/sbin/sysctl -e -p /etc/sysctl.conf

source

<--

Commentaires / Comments ?

Envoyer un email à la liste de discussion publique / Send a mail to the public Inbox


-- Copyright © 2008–2022 Frédéric Galusik - CC BY-SA 4.0 --